Winter – Marissa Meyer

9782266218207Informations :
Auteur : Marissa Meyer
Titre VO : Winter 
Saga : Les Chroniques Lunaires
Edition : Pocket Jeuness
992 pages
22.90€

Quatrième de Couverture :
L’épique conclusion de la série à succès Chroniques lunaires de Marissa Meyer !
On dit que Winter est encore plus belle que la reine Levana…

La princesse déteste sa belle-mère, qui désapprouve ses sentiments pour Jacin, le séduisant garde du palais. Mais Winter n’est pas aussi faible que Levana le croit. Avec l’aide de Cinder et de ses alliés, elle aurait même le pouvoir de lancer une révolution et de gagner cette guerre qui dure depuis trop longtemps.
Cinder, Scarlet, Cress et Winter réussiront-elles à battre Levana ? Le conte aura-t-il une fin heureuse ?

Mon Avis :
Winter c’est un peu le mastodonte qui vient clôturer la saga de manière un peu violente, tel un coup de massue.

Au travers des quatres tomes, l’auteur s’approprie des contes pour les retranscrire dans son univers particulier. Ainsi le premier tome portait sur Cendrillon, le deuxième portait sur Le Petit Chaperon Rouge, le troisième sur Raiponce et ce dernier tome quant à lui fait la part belle à Blanche-Neige dont la beauté n’égale celle de personne, pas même celle de la reine. 
Les trois premiers tomes étaient riches en rebondissement car chacun des personnages présentés seront présents et liés dans ce dernier volume qui dépote. Certes il est massif du haut de ses presque 1000 pages, mais on ne les sent pas passer. L’auteur a ce don de faire passer le récit comme un bonbon tout doux tout en étant piquant. Ca part dans tous les sens, l’auteur n’hésite pas à faire souffrir le lecteur en le plongeant dans une incertitude la plus totale. Mon coeur était en souffrance car je ne savais pas si Cinder allait s’en sortir ou non. La lectrice que je suis voulait le lire le plus vite possible autant que de le savourer page par page pour ne jamais quitter cet univers.

Winter est un peu à l’image d’une innocente petite sainte en pleine souffrance. La beauté qu’elle a attire la convoitise mais aussi la jalouse de Levanna qui dès petite le lui fera payer en tentant de detruire sa beauté en la défigurant à moitié. Ca ne l’empêchera pas d’être une jeune fille plus humaine que n’importe quel humain, se refusant ainsi à vouloir utiliser son attraction lunaire. Mais cette privation a un impact retentissant sur sa santé mentale. On la découvrira au fur et à mesure dans le livre quand elle se départira de toutes ses chaînes et apprendra à dompter ses peurs. Elle sera bien plus utile et forte qu’elle ne pense …

L’auteur a réussi une dystopie revisitée au travers de contes de notre enfance pour toucher ce petit coeur d’enfant en nous. Tel un puzzle, tout s’emboîte parfaitement et logiquement, tous se retrouvent  pour le pire des scenarios à la fin. Un univers enchanteur mais cruel dans lequel j’ai aimé voyagé et que j’aurais aimé ne pas terminer. Les Chroniques Lunaires m’ont fait voyager et voir la lune comme aucun autre livre auparavant, cette saga fait partie de mes préférées … 

4 commentaires

  1. Lire ton avis sur ce dernier tome et ta petite conclusion sur la saga me rappelle à quel point j’ai moi-même adoré ces livres ♥ ce sont de beaux pavés mais on les dévore sans s’en rendre compte…
    J’ai hâte de lire d’autres écrits de Marissa Meyer !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s