Addict – Jeanne Ryan

41OgT1CQupLInformations :
Auteur : Jeanne Ryan
Editions : Robert Laffont – Collection R
344 pages
16,90€

Quatrième de Couverture :
Un jeu sans règle ni pitié. Qu’êtes-vous prêt à perdre pour gagner ? Vee, dix-sept ans, est sous l’étroite surveillance de ses parents depuis qu’ils l’ont retrouvée quelques mois auparavant endormie au volant de la voiture familiale, dans le garage, moteur allumé. Elle a beau plaider l’accident et non la tentative de suicide, elle n’a pas le droit de sortir sauf pour jouer son rôle de maquilleuse-costumière dans la production théâtrale du lycée. Un soir, elle décide de relever l’un des défis proposés par ADDICT, jeu trash de télé réalité diffusé sur le Net qui promet des cadeaux somptueux contre des paris toujours plus pervers. Mais voilà qu’elle est sélectionnée, à sa grande surprise. Pour se sentir enfin vivante, Vee va alors accepter des défis de plus en plus malsains… Jusqu’à quelle dose d’adrénaline pourra-t-elle survivre ?

Mon Avis :
Ce livre promettait d’être choc, il a tenu ses promesses. Un livre malsain qui a du potentiel mais que j’ai trouvé mal exploité, faisant ressortir diverses choses à mes yeux qui ne m’ont pas forcément plût. Ce livre avant de délivrer un message est avant tout malsain et superficiel.

Vee est une jeune fille tout ce qu’il y a de plus discrète et aimerait être mise un peu plus en avant à l’instar de sa meilleure amie qui est populaire et belle de surcroît. En se disant qu’elle peut faire quelque chose qui sort de l’ordinaire, elle se fait filmer dans le feu de l’action d’un défi. Ce qu’elle ne savait pas en faisant ce défi, c’est qu’il rencontrerait un vif succès sur l’application Addict et qu’elle se trouverait propulsée au coeur du jeu à relever toujours plus de défis fous pour arriver à ce qu’elle désire tant. Chaque défi remportant un plus vif succès, la voilà vivant dans un monde qu’elle ne connaissait pas et dont elle aurait préféré tout ignorer. Car qui dit cadeaux somptueux dit aussi somptueuses pertes ailleurs. Le jeu en vaut-il vraiment la chandelle ?

Ce livre, j’en voyais de très bonnes critiques et puis les copines ont mis la main sur le livre et ce fut le drame. En a découlé une panique avec le livre qui me regardait d’un air goguenard et provocateur. Je me suis donc dit qu’il fallait que je le lise rapidement avant de perdre tout goût de le lire. Et à raison car sans avoir lu le livre certaines choses dont j’avais entendu parler m’ont déjà fait tiquer et pas dans le bon sens.
Ce livre c’est un peu l’apologie de la télé-réalité dans ses travers et dans tout ce qu’elle a de plus vicieux. Vee fait des défis qui sont parfois limites pour une paire de jolis escarpins roses (sic) ou un autre défi qui la pousse à faire le tapin pour une passe à cent dollars avec en cadeau un super smartphone (resic). Ce qui m’a dérangé dans ce livre c’est qu’il est sexiste et ce bien qu’il soit écrit par une femme, un paradoxe assez étrange en soi. Tout ce qui tourne autour de Vee, ses défis, ses cadeaux, tournent autour du sexe et des cadeaux éphémères mais « in » en comparaison de son binôme qui demande des choses concrètes ayant un rapport avec la liberté. Ce contraste a tué l’affaire dans l’oeuf pour ma part. On s’attend à autre chose que des cadeaux bateaux du genre escarpins roses ou smartphone dernier cri dont la durée de vie du dernier cri est annoncé a 3 mois. Pour Vee on nage en pleine superficialité basse et basique et son binôme n’a que faire de ce genre de cadeaux.
Outre le fait que c’est superficiel autre chose m’a également dérangée : le sexe omniprésent dans ce livre. Durant son premier défi, Vee ne fait pas attention à ce qu’elle porte et en se versant un verre d’eau sur la tête mouille son tee-shirt blanc (bien sûr) et donc forcément son petit soutien gorge en soie blanche (bien sûr). Et elle doit sa popularité parmi les pariticpants du jeu à cela, car je vous laisse imaginer comme un petit haut blanc sur soie blanche laisse tout entrevoir, le tout en appuyant sur le fait que ce verre d’eau lui a donné froid. Donc d’entrée de jeu c’est clair. Même si on ne tique pas forcément sur ce détail, la suite ne donne pas de répit à cette jeune ado qui finira par faire le tapin à 16 ans pour un téléphone. D’autant qu’on se demande comment l’auteur en est venue à tourner le jeu en meetic géant.
Sur le coup j’ai terminé le livre parce qu’il me dérangeait, et avec un peu de distance j’ai analysé un peu ce qui me dérangeait et l’aspect malsain est vraiment ce qui en ressort le plus. Pourtant ce livre et son idée ont vraiment du potentiel. Mais le poids des défis en comparaison des cadeaux ridicules ont exacerbé le côté superficiel et le côté coup manqué pour ce livre. Ce livre aurait été parfait pour un public adulte avec un travail de fond sur les enjeux, les cadeaux et les personnages. En poussant certaines choses dans une certaine direction le récit aurait pu avoir plus d’impact. Mais bien que le message du livre soit fort, je n’en vois que les défauts et le potentiel manqué. Sans compter que j’ai lu la fin. Je l’ai lue mais elle m’a coulée dessus. Je ne suis absolument pas convaincue …
A ne pas mettre entre les mains des plus jeunes. Le message est fort certes, mais certaines choses ne sont pas encore à mettre en évidence chez les plus jeunes. Pas besoin d’exacerber certaines choses …

Outre le fait de l’intrigue et du message qui ne m’a pas convaincue, il y a également certaines choses qui ne m’ont pas plût chez Vee. Elle est discrète, amie fidèle et loyale pourtant je trouve dommage de faire poindre un cadeau pour mettre en péril une amitié si précieuse. Finalement Vee est une jeune fille qui se laisse vite acheter par un cadeau même s’il est conditionnelou éphémère. De plus, à un certain moment on la voit craquer sur la belle gueule de son binôme et je n’y ai pas cru. Elle est en déroute totale et la chute est difficile pour elle, mais elle n’a pas réussi à me convaincre à cause de tout ce que je cite plus haut. L’auteur a tué toute la crédibilité de ses personnages par des détails sournois et superficiels. Et oui, j’en reviens toujours à ce petit défaut superficiel de superficialité.
Quant à Ian, son binôme, là aussi je ne suis pas convaincue non plus et ça tend davantage de tout ce que j’ai dit plus haut que du personnage en lui même dont l’objectif fait mal au coeur car il tient un projet, un vrai. Mais je n’ai pas été conquise.

Pour ma part, vous l’aurez compris, je ne suis pas satisfaite de ce que le livre a à offrir. Je pense que l’auteur tenait une bonne idée mais qu’elle manque encore un peu de maturité dans l’angle d’écriture du sujet. Avec un autre angle que la sexualité, la superficialité et le public visé on tiendrait un excellent sujet d’intrigue qui pourrait être traité en cours par exemple. Mais je ne suis pas convaincue par le scénario et la chute bien que rythmée ne m’a pas non plus parue crédible. Une bonne idée, mais quelques maladresses viennent un peu gâcher tout ça !

6 commentaires

  1. Je ne sais pas si tu as vu le film Nerve issu du livre ! Perso, j’ai pas lu le livre et visiblement j’ai bien fait. Comme quoi, parfois c’est mieux dans ce sens-là ! J’ai trouvé que tout ce que tu as dit ne ressortait pas dans le film, parce qu’en fait, ça a du les déranger de porter ça à l’écran et ils ont changé pas mal de choses ! Il n’y a pas du tout ce rapport à la sexualité, elle ne joue pas pour des cadeaux sexistes comme ça… et j’ai adoré le film parce qu’il fait ressortir les travers du jeu d’une super façon ! Je te le conseille situ ne l’as pas vu !

    J'aime

    1. Souvent les films permettent de nettoyer un peu les défauts. Mais ce livre … non. Je soupçonne qu’il ai été publié que parce que des droits avaient été rachetés pour un film (comme beaucoup de publication R si tu fais attention).
      Je le regarderai du coup, merci pour ton commentaire ! :*

      Aimé par 1 personne

      1. Nan mais l’idée de base est bonne mais pour le livre c’est un paquet bien sexiste du genre sexisme interiorisé par une une femme. C’est pire encore XD

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s