Arrête avec tes Mensonges – Philippe Besson

9782264071989ORIInformations : 
Auteur : Philippe Besson
Edition : 10-18
160 pages 
6,90€

Quatrième de Couverture : 
Quand j’étais enfant, ma mère ne cessait de me répéter : « Arrête avec tes mensonges. » J’inventais si bien les histoires, paraît-il, qu’elle ne savait plus démêler le vrai du faux. J’ai fini par en faire un métier, je suis devenu romancier. Aujourd’hui, voilà que j’obéis enfin à ma mère : je dis la vérité. Pour la première fois. Dans ce livre. Autant prévenir d’emblée : pas de règlement de comptes, pas de violence, pas de névrose familiale.
Mais un amour, quand même.
Un amour immense et tenu secret.
Qui a fini par me rattraper.

Mon Avis : 
Je me suis laissée totalement embarquée par cette courte et touchante histoire parlant de sentiments qui passent jamais vraiment. Quand la frontière entre la fiction et le vécu s’amenuise.

Pour tout vous avouer, je n’ai pas lu le résumé. J’ai simplement laissé l’histoire m’embarquer, me toucher et me laisser surprendre par cette tristesse aux allures de douce mélancolie et délicieusement rétro. Je viens de découvrir que ce roman est autobiographique, rendant l’histoire d’autant plus triste et touchante. J’ai envie que vous le lisiez, mais dans le même temps, j’ai envie que vous vous laissiez surprendre par cette belle histoire qui ne s’est jamais vraiment terminée … 

A partir d’ici je vous en dirai plus, si vous ne souhaitez pas en savoir davantage, ne lisez tout simplement pas ce qui va suivre. Philippe Besson a été ce jeune intello mais qui a toujours su qu’il était différent car il avait une attirance pour les garçons. C’est à l’adolescence où ce gars qui le fascine va l’approcher … Une histoire secrète, loin des regards, une histoire qui aurait fait scandale dans une campagne des années quatre-vingt. Ce qui m’a le plus touchée c’est la faculté de l’auteur à dépeindre les sentiments avec une telle justesse, que ce soit dans l’amour ou encore dans le manque et le déchirement qu’il peut provoquer. Tel un peintre qui apporte de la lumière dans un tableau minimaliste, il couche ses sentiments et son histoire au travers de ce court livre mais dense de sentiments. Comme il est mentionné dans la quatrième il n’est question de IMG-9964ressentiments ou autre, non ce sont juste les faits et l’histoire telle qui l’a vécue. Une histoire d’amour dont la page n’a jamais vraiment été tournée. Un histoire pas vraiment terminée … Un au revoir qui n’en était pas un. 
Il est question de vivre en accord avec soi-même sans se soucier de ce que pensera l’entourage mais il aussi question de ravages que le déni peut causer dans ce genre de situation.

Ce livre est une pépite en matière d’écriture. Je vais devoir le relire juste pour ressortir des citations car il en est riche. C’est le premier que découvre de l’auteur, ceci est mon mea culpa, je compte certainement en lire d’autres pour combler ce vide dans ma bibliothèque et mon coeur. Un courte chronique pour un livre tout aussi court mais dense et touchant, voir un auteur se livrer comme il l’a fait est toujours touchant et je le lis avec d’autant plus de sensibilité. 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s