Lune d’Ivoire – Julie Eshbaugh

9782266261135ORIInformations : 
Auteur : Julie Eshbaugh
Titre VO : Ivory and Bone
Saga : Lunes d’Ivoire
Editions : Pocket Jeunesse
288 pages
17,90€

Quatrième de Couverture : 
Kol, 17 ans, n’a que deux objectifs : chasser le mammouth et protéger sa famille contre les tigres à dents de sabre. Mais son coeur bascule quand Mya débarque du Sud avec sa famille. Kol est fasciné par cette jeune fille, belle, forte, intelligente… et aussi têtue qu’arrogante. Pourtant, derrière cette attitude hautaine se cache un profond mystère, une histoire jonchée de pertes et de deuils qui va ressurgir le jour où un autre clan s’installe dans la vallée. Parmi les nouveaux venus, Lo, une ancienne rivale de Mya… Le jeune chasseur parviendra-t-il à empêcher la mort de s’abattre sur les plaines glacées du Nord ?

Mon Avis :
Au départ, je me suis laissée emporter par le titre. Ensuite, la couverture m’a séduite. Tout ça, sans avoir lu le résumé, donc la découverte était totale et c’était rafraîchissant.

La première surprise, le personnage masculin alors que l’auteur est une femme. La deuxième surprise, l’époque préhistorique. Je n’avais jamais lu de titre ayant lieu à cette époque, ça change et certains sujets passent donc beaucoup mieux parce que l’époque change pas mal la manière dont les choses peuvent se passer vu les moeurs différentes.
Vu le contexte historique on se doute bien qu’il est question de tribu, mais des tribu qui tendent à se sédentariser au travers de la chasse et de la culture, sauvage ou non.
Je me suis laissée porter ce récit aux allures d’aventure historique sur fond de nature vierge et sauvage. Imaginez-vous, votre maison est une tente de peaux et votre rue une vaste paysage. Je m’y suis vue et j’ai été plongée dans les enjeux de ces familles pour ne pas mourir de faim et ce jeune homme qui se laisse submerger par cette nouvelle arrivante distante et mystérieuse en visite.
Les enjeux familiaux, alimentaires et les conflits entre tribus familiales, voilà autant de choses qui m’ont passionnées durant ma lecture. J’ai eu du mal à lâcher ma lecture au goût de trop peu mais suffisant tel quel également.

J’ai beaucoup aimé la palette de personnages apportée par l’auteur. Ils étaient touchants avec leurs blessures mais aussi leurs qualités en faisant d’eux des êtres à part à entière avec une histoire bien plus complexes qu’il n’y paraît. 
Kol est en âge de se marier, mais l’envie n’est pas là. Surtout, il ne trouve pas cette femme qui lui fait perdre ses moyens, celle qui fera battre son coeur plus vite et plus fort. Jusqu’à ce que Mya arrive au village, cette fille qui va le faire vaciller et le faire passer pour un amateur dans une chasse au mamouth alors qu’il est le meilleur chasseur. Kol est intègre, attachant, courageux, il ira au bout pour ceux qu’il aime. 
IMG_1593Mya est renfermée et on ne sait pas trop pourquoi, c’est à la fin que tout se dévoile et on comprend mieux pourquoi. Même si elle a des moments d’échanges minimaux et glacials, elle n’en reste pas moins une personne juste et intègre. 
Un doux mélange de deux personnages qui se complètent même si à l’opposé de l’un et de l’autre niveau caractère. 

En soi, ce premier tome pourrait se suffir à lui même car il avait tout ce dont on pourrait avoir besoin pour passer un bon moment lecture à savoir : un univers original, une bonne intrigue sous couvert de complot et une bonne fin ouverte mais suffisante. Un premier tome dans un univers radicalement différent de ce que l’on peut lire habituellement que je vous recommande chaudement !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s